Le quartier de la gare


Le quartier de la gare

Je me souviens du quartier de la gare
Du Terminus, le nom du bar
Ouvert jusqu’à très tard
Pour mes soirs de cafard
Quand après un au revoir
Qui s’avérerait hélas être un adieu
Souvent j’allais errer au milieu des quais et des amoureux
À la recherche du banc qui serait prêt à me recevoir
Moi et mes nuits noires
 
Là, je regardais les gens passer
Pendant un jour un mois un an
J’attendais le retour de l’être absent
De celle qui pourtant m’avait déjà oublié
 
Il fait tellement froid
La nuit sur la gare est tombée
Où sont donc passés les quais et les amoureux ?
Tout semble si vide ce soir
Je ne trouve même plus ce banc sur lequel j’aimais à me reposer

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 16 juillet 2018

Publication

225 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
1 Site Web
1 Auteur

Visites

1 aujourd’hui
2 hier
1468 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté