Je vais tomber


Je vais tomber

Du temps des clowns tristes
On pouvait au moins pleurer
Dans cette époque sinistre
Que nous reste-t-il maintenant que les sentiments appartiennent au passé ?
 
Il y a longtemps j’en suis certain
Joie et gaieté succédaient à tristesse et chagrin
Les uns et les autres souvent se tenaient par la main
Les hommes et les femmes aussi suivaient le même chemin
 
Souffrance
Douleur
Souffrance
Douleur
Souffrance
Douleur
Répète inlassablement en cadence
La foule tombée en déserrance
 
Aujourd’hui le monde tourne en rond
Vite
Très vite
Si vite
Que j’ai le tournis au bord de la nausée
 
Et toi
Qu’attends-tu pour me tendre la main ?

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 16 juillet 2018

Publication

225 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
1 Site Web
1 Auteur

Visites

2 aujourd’hui
0 hier
2042 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté