Un jour j’ai vu passer


Un jour j’ai vu passer

Un jour j’ai vu passer
Une vache avec un train de retard
La mauvaise herbe qui poussait
Avait retardé leur départ
 
Un jour j’ai vu passer
Le bonjour d’un passant
Impatient il attendait
D’être poli par le vent
 
Un jour j’ai vu passer
Un fer et sa vapeur
Avec il repassait
Du très beau linge en son honneur
 
Un jour j’ai vu passer
Quelle tristesse quelle horreur
Ma vie qui me quittait
Pour un mac migrateur
 
Le lendemain je vis passer
Errant dans le brouillard
Mon âme qui suivait
Un tout petit corbillard
 
Et si j’étais tout trépassé ?

Statistiques

Dernière mise à jour

lundi 16 juillet 2018

Publication

225 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
1 Site Web
1 Auteur

Visites

23 aujourd’hui
1 hier
1495 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté