Poésie de comptoir


Poésie de comptoir

Le coude monte et puis descend
Le verre se vide lentement
Le coude monte et puis descend
Regard vitreux besoin pressant
Le verre est vide maintenant
 
Patron !
 
Le coude monte et puis descend
Le coude monte et puis descend
Le verre se vide rapidement
 
Patron !
 
Le liquide monte et puis descend
Le liquide tombe et se répand
Le verre à pied roule lentement
Vers la sortie en titubant
 
Le bar est vide maintenant

Statistiques

Dernière mise à jour

jeudi 14 février 2019

Publication

252 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
1 Site Web
1 Auteur

Visites

0 aujourd’hui
6 hier
3074 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté