Un matin de coton


Un matin de coton

Un matin de coton au milieu de la nuée
Je voyage solitaire d’un pas lent et pressé
Tant de mots envolés…
Je m’arrête éperdu
Et je sors mon cahier au milieu de la rue
 
Une rime une pensée une phrase libre atrophiée
Sans un mot silencieuse avance en cahotant
Elle me toise et recule puis s’approche doucement
Elle voudrait me parler…
Par quels mots commencer ?
 
Au sein d’une charmille je naquis un matin
Un petit aulne un beau charme de grands hêtres
Au milieu de ces bois commençât le chemin
Qui un jour me mena hors des sentiers battus
 
J’attendis jusqu’au soir ce passant inconnu
S’arrêter devant moi pour l’occasion saisir
Pour me tendre une rose et un timide sourire
À une belle fille en fleur et encor ingénue
 
J’ai passé des années en ce lieu à divaguer
À scruter dans les cieux à scruter dans les yeux
De tous ceux qui musardent au milieu de la rue
Un matin de coton au milieu de la nuée

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 24 octobre 2017

Publication

219 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
Aucun site
1 Auteur

Visites

1 aujourd’hui
0 hier
1001 depuis le début
1 visiteur actuellement connecté