Quand vous serez vieille

jeudi 7 avril 2016
par  Zevoulon
popularité : 38%

Quand vous serez vieille, grise et assoupie,
Dodelinant près du feu, prenez ce livre,
Lisez lentement et rêvez du doux regard
Qu’avaient vos yeux jadis et de leurs ombres insondables.
 
tant d’hommes aimèrent vos moments de grâce joyeuse
Et votre beauté d’un amour faux ou sincère,
Mais un seul aima en vous l’Âme pérégrine en vous,
Ainsi que les chagrins de votre visage changeant ;
 
Et en vous penchant près de la grille rougeoyante,
Murmurez, avec une pointe de tristesse, comment l’Amour
A fui, gravi les montagnes là-haut
Et enfoui son visage dans une myriade d’étoiles.

When you are old and grey and full of sleep,
And nodding by the fire, take down this book,
And slowly red, and dream of the soft look
Your eyes had once, and of their shadows deep ;
 
How many loved your moments of glad grace,
And loved your beauty with love false or true,
But one man loved the pilgrim soul in you,
And loved the sorrows of your changing face ;
 
And bending down beside the glowing bars,
Murmur, a little sadly, how Love fled
And paced upon the mountains overhead
And hid his amid a crowd of stars.

Navigation

Articles de la rubrique

Statistiques

Dernière mise à jour

mardi 12 décembre 2017

Publication

249 Articles
Aucun album photo
Aucune brève
6 Sites Web
3 Auteurs

Visites

23 aujourd’hui
12 hier
37986 depuis le début
3 visiteurs actuellement connectés