De la séparation des eaux

mercredi 10 octobre 2012
par  Zevoulon
popularité : 27%

Par le rabbin Ari Kahn, un disciple de Rav Yossef Dov Soloveitchik

Au Commencement D.ieu créa le ciel et la Terre [Genèse 1:1]

La Torah commence par une description des évènements qui se sont déroulés à l’aube de l’Histoire. Le sens littéral est fondamental et historiquement précis car la Torah est Parole Divine. Ce n’est toutefois pas un livre d’Histoire car l’importance de la Torah repose sur ses enseignements théologiques.
Ces enseignements transmis de génération en génération depuis Moshé Rabénou se retrouvent dans le Talmud, le Midrash et le zohar (œuvre majeure de la Kabbalah). Ainsi, les versets qui peuvent sembler quelconques ou simplistes au non initié, contiennent souvent les enseignements les plus profonds et les secrets de la Torah

SEPARATION DES EAUX

En commentant les premiers versets de la Torah, le Midrash tire un enseignement non pas de ce qui est dit, mais de ce qui fait défaut. Après chaque jour de création D.ieu déclare que "c’était bien", sauf le deuxième jour. Pourquoi ?

" Rabbi Yo’hanan a expliqué au nom de Rabbi Yossi Ben Rabbi ’Halafta : parce que ce jour le Gehinam (l’Enfer) a été créé... Rabbi ’Hanina a dit : parce qu’en ce jour la discorde est entrée dans le monde, comme il est dit : ’Et D.ieu dit : (que soit un firmament au milieu des eaux) et qu’il sépare (mavdil) entre les eaux et les eaux’..." [Midrash Rabba, Béréshit 4:6]

Le Midrash enseigne que cet acte de séparation a permis à la discorde d’entrer dans le monde. Cependant, le lecteur attentif notera que le terme vayavdil, "séparer", a également été employé le premier jour, quand D.ieu a séparé la lumière et les ténèbres. Pourquoi, alors, cette potentialité de discorde n’est-elle exprimée que le deuxième jour ?

En fait, une dispute, une discussion contradictoire, ne peut avoir lieu que lorsque deux choses ou deux personnes n’ont pas de frontières clairement définies. La séparation entre la lumière et les ténèbres est absolue - ils sont opposés et donc aucune dissension ne suit leur séparation. Par contre, la séparation entre l’eau et l’eau, qui sont apparemment deux éléments identiques, a donné naissance au pouvoir de contestation, de discorde. D.ieu a séparé les eaux supérieures des eaux inférieures, l’eau de l’eau. Et dans cet acte du deuxième jour, la dissension a été créée.



Navigation