Ameublement (2014)

mardi 2 septembre 2014
par  Zevoulon
popularité : 37%

la nausée au départ au retour des vacances le mal au cœur ; le coude à la portière à fumer vaille que vaille en racontant des blagues ; avec les cendres partout dedans dehors sans atteindre le cendrier ;

avec la mère Soret l’autre côté de la grille ; accroupie près d’une tombe l’arrosoir à la main ; pour donner à boire aux fleurs de grand-père ;

pour l’immeuble au ruban blanc ; en face de chez madame Irma la femme du vieux Conrad ;

un thermomètre au-dessus du garage les chiffres en rouge ;

avec les paravalanches comme de vieilles cicatrices contre la paroi rocheuse ; comme les bagues dans les dents avec les petits élastiques ; pour ne pas que tout aille de travers ;

et puis le sapin odorant suspendu au rétroviseur ;

il y avait la menuiserie aux grandes portes ; parfois laissées ouvertes ; avec le vacarme des scies circulaires ;

et c’était comme si c’était la vallée dans les caisses à pommes ; les montagnes les glaciers ; le Rhône dans les caisses à pommes ;

c’était le soir dans les cultures ; avec les ouvriers à bicyclette ; le ras-le-bol sur le porte-bagages avec le thermos et le sécateur ;

c’était la journée qui commençait ; les belles journées de mai et de juin ; quand il fait bon dès le réveil ; quand on sent l’été approcher ; les géraniums aux fenêtres les fleurs dans les pots ;

quand tout va à la nuit ; ailleurs autrefois ; quand on referme les contes du grand livre vert ; en cherchant le cordon de la lampe de chevet ;

c’était un soir au village ; au Café des Alpes ; en face de la maison de commune ; les géraniums aux fenêtres ; les trois porte-drapeaux vides en acier ; vers les escaliers pour monter à l’école ; avec sur le pallier les bacs ronds en béton des cylindres ; pour les arbustes les plantes ; pour donner de la vie faire joli là depuis toujours ; avec au sommet deux bestioles sculptées enlacées ; des loutres en béton ; grises des fouines des furets ; au café de l’Avenir un soir de la semaine ; monsieur Soret debout au bar ; en compagnie de monsieur Pringe devant trois de blanc ; à faire des théories ; avec Augustin de la gravière un peu plus loin ; le rosé à la main assis sur le tabouret ; sans faire de bruit ; une cigarette allumée ; à parler de choses et d’autres ; avec l’arrivée de monsieur Marmelin ; le caniche en laisse la raie au milieu ; un rouge au bar ; le coup de torchon de la sommelière ; à faire santé et puis des théories ; et puis trois blanc un rosé pour Augustin ; une cigarette écrasée ; une cigarette allumée ; avec l’arrivée de Bernard à vélomoteur ; une mini au bar ; une gauloise jaune sans filtre ; et puis comme ça parce que ça trottait dans la tête ; l’éternuement de monsieur Pringe ; l’histoire de la camionnette ; un rouge à la sommelière ; avec l’arrivée de monsieur Drandon ; blouson noir baskets blanches ; le bonjour à la compagnie ; une bière au bar à écouter ; durant une livraison le marchepied ; une cigarette écrasée ; cul par-dessus tête ; avec Bernard à vélomoteur qui s’en va ; trois de blanc à la sommelière ; à vider le cendrier ; et puis santé ; le marchepied cassé ; le pied de monsieur Pringe sur la barre du bas à écouter ; avec Augustin de la gravière qui s’en va ; à croiser trois jeunes à la porte ; du rouge à la table ; et puis l’épaule démise de l’ouvrier Randet ; une cigarette allumée ; avec l’arrivée de monsieur Tindet ; un pastis au bar ; à cracher le cure-dent à faire santé ; et puis une bière à la sommelière ; faire un nouveau marchepied ; un pastis pour monsieur Tindet ; avec l’arrivée du patron monsieur Capamarcaz ; à serrer les mains une tournée au bar ; à faire santé et puis des discussions des théories ; avec monsieur Pringe à monsieur Soret ; une cigarette écrasée ; en bas à l’atelier à la gouille de Verdan ; à faire santé ; monsieur Drandon qui descend aux toilettes ; fabriqué en moins de deux ; avec monsieur Soret soulagé ; une cigarette allumée ; de nouveau trois de blanc à la sommelière ; à vider le cendrier ; et puis un rouge pour Marmelin ; des théories des théories ; et puis monsieur Pringe à inviter monsieur Soret ; pour une dernière à côté ; au café du commerce ; le pied le vé de la barre ; ça ne se refuse pas ; avec monsieur Marmelin à suivre ; le caniche en laisse la raie au milieu ; avec l’arrivée de Jordinot ; une bière au bar à côté de monsieur Drandon ; et puis une autre ; à faire santé ; des cigarettes allumées des cigarettes écrasées ; et puis des théories des théories ; un dernier pastis pour monsieur Tindet ;


Navigation

Articles de la rubrique

  • Ameublement (2014)